Découverte hivernal

cropped-picto.png

L’hiver est une invitation à découvrir autrement les petits secrets et les grandes beautés de la Roumanie et de l’Ukraine. Ce n’est pas la saison des grandes virées en auto ou à pied. Mais ce n’est pas une saison pauvre, loin s’en faut.

L’hiver peut être à la fois un monde enchanté et redouté.
C’est le temps des lumières tranchantes, des Carpates en majesté, des chemins apaisés, des villes emmitouflées…
C’est aussi le temps intime des soirées auprès du poële, de la couette, d’une cuisine qui réconforte. Du chocolat chaud dans un café de Cluj ou de Lviv.

Deux temps qui se complètent !
Et bien sûr, l’hiver, ce sont les magnifiques traditions de Noël et du Nouvel an, qui peuvent donner des idées pour un réveillon hors normes. Le Noël magique des villageois et de leurs enfants qui vont chanter de maison en maison. Au nord et dans l’est de la Roumanie, les fêtes proches du carnaval des pays occidentaux se déchaînent à l’approche du Nouvel An.

Les frissons d’une ville d’hiver

Cluj, Lviv, Kiev, Budapest, Timisoara : les musées en toute tranquillité, le soleil des fins de journée qui embrase les façades, la chaleur des cafés, le confort d’une bonne chambre d’hôtel. Sur demande et même en hiver, nous pouvons composer des weekends « découverte urbaine »: réservation d’hôtel, éventuelles visites guidées, location de voiture (avec ou sans chauffeur) et fournir quelques conseils : restaurants, visites à ne pas manquer, shopping, excursions dans les alentours.

La neige ?

Devenu capricieux depuis plusieurs années, l’enneigement est néanmoins assuré sur tous les massifs montagneux. Randonnées avec ou sans raquettes, promenades autour des villages, balades à cheval ou en traîneau, ski de montagne, les activités d’extérieur ne manquent pas. Après des heures passées dans le froid, quel bonheur de retrouver la chaleur d’une maison d’hôtes où flotte le parfum des gâteaux sortis du four…La douce fatigue du retour de balade en forêt, les joues rouges des enfants qui ont bataillé dans la neige. Les hébergements sont spécialement choisis pour leur « esprit d’hiver » : confort, calme, couette et bonne cuisine.

Randonnées d’hiver

Entre grands espaces et hameaux engourdis, les randonnées d’hiver ouvrent une autre dimension aux paysages et aux sensations. La plupart de nos itinéraires d’été sont ainsi faisables en hiver. Que ce soit à pied ou à raquettes (cela dépend de l’enneigement); à partir de maisons d’hôtes douillettes ou d’hôtels, ou en itinérance d’un village à l’autre; le temps d’un weekend ou de plusieurs jours…. Dans la plupart des régions de Roumanie et dans les Carpates d’Ukraine.

Les passionnés de ski de piste, ne nous trouveront pas d’une grande utilité: il est si facile aujourd’hui de choisir et réserver sur internet. Tout au plus pouvons-nous conseiller des lieux que nous aimons bien: Semenic dans le Banat, Paltinis près de Sibiu, Pamporovo en Bulgarie, Borsa en Maramures…

Nous préférons éviter la cohue.

Quelques exemples…

1

Monastères de Bucovine et la Casa cu Cerbi

L’hiver est sans doute la saison où se devine le mieux l’âme de la Bucovine. C’est l’occasion de découvrir ou redécouvrir les fameux monastères et leurs églises recouvertes d’un voile blanc qui les couleurs des fresques. Et le privilège de les admirer en toute tranquillité, sans la foule estivale, avec, en exclusivité, les commentaires érudits de Doinita, notre guide culturelle, experte reconnue du monde orthodoxe. C’est aussi l’occasion d’être invité à randonner dans l’univers si particulier des Houtsoules, peuple slavophone des Carpates de Bucovine, éparpillé entre Roumanie et Ukraine.

 

À Sucevita, la Casa cu Cerbi vous accueille et la saison de l’intimité, des soirées au coin du poêle en faïence, des nuits sous de voluptueux édredons. Et le froid permet d’apprécier à sa mesure une cuisine inventive et forestière, dominée par l’art de la soupe, parfumée d’herbes et de patience, légèrement acidulée, comme les balades sur les crêtes, lorsque la neige craque sous les pas.

À partir de 2 jours. Fêtes d’hiver, découverte culturelle, monastères… Hébergement: chambres d’hôtes.

IMG_4543 Apuseni hiver - copie

Douceurs de Noël et folies du Nouvel An

L’hiver se conjugue avec les traditions de Noël et du Nouvel an. Des groupes d’enfants vont de maison en maison pour interpréter les chants de Noël. Une ribamlbelle de gâteaux et de rires attend les visiteurs. Au nord et dans l’est de la Roumanie survivent les incroyables festivités du nouvel an, proches de ce qu’était le carnaval dans les pays occidentaux.

Au début janvier, il suffit de passer en Ukraine, où l’on suit le calendrier julien, pour y vivre des moments inoubliables. Ces fêtes exubérantes revêtent une importance particulière pour notre équipe: spécialiste de ces traditions archaïques, un de nos proches en est le témoin à travers l’Europe depuis plusieurs décennies.

 

À partir de 5 jours. Hébergement: chambres d’hôtes. Avec guide culturel de haut niveau.

 

Spécial Ukraine: 14 jours. Fêtes et randonnées. De 4 à 6 personnes. Hébergement: hôtels, chambres d’hôtes. Avec guide culturel de haut niveau.

6

Au fond des Carpates d’Ukraine

Un voyage hors normes, très varié, réunissant découverte culturelle de haut niveau et randonnées dans l’univers des Houtsouls, une civilisation unique en Europe.


Le séjour débute par un des phares de la culture juive d’Europe orientale (le Yiddishland) et de l’Empire autrichien : Tchernivtsi (Cernauti en roumain), plus connue sous le nom allemand de Czernowitz, ville mythique et littéraire, fut la brillante capitale de la Bucovine autrichienne.

 

Le voyage s’installe ensuite dans les Carpates toutes proches pour plusieurs jours d’immersion dans l’univers des Houtsoules, Le plus souvent possible à pied (ou à raquettes), nous parcourons de longues crêtes dénudées, forêts mystérieuses, hameaux colorés éparpillés jusque dans les profondeurs des Carpates… Une ambiance inoubliable, un relief exigeant, avec en toile de fond, la chaîne sommitale et le sommet de l’Ukraine (Hoverla, 2061m).

 

Après ces étapes rustiques, retour à la civilisation et à une autre ancienne métropole impériale: Lviv (ou Lviv ou Lemberg), qui fut capitale de la Galicie autrichienne, mais aussi un haut lieu de l’histoire polonaise. Et qui est une des plus belles villes d’Europe, étonnamment méconnue du public français.

 

À partir de 9 jours. Hébergement: hôtels, auberges, chambres d’hôtes. Avec guide culturel de haut niveau.

DSC_8687

Monts Semenic, sommet du Banat

À peine 3h de route de Timisoara, permetttent d’atteindre le vaste plateau où culminent des Monts Semenic. En dehors de ses paisibles pistes de ski de piste, idéales pour sorties familiales, ce site est un des plus intéressants de Roumanie pour le ski de fond : faibles dénivelés, enneigement assez régulier, accès facile… Les randonneurs à raquettes y trouveront aussi des itinéraires, entre forêt et espaces lumineux. Sur le site ou dans les environs, des auberges confortables.

 

À partir de 2 jours. Hébergement : auberge, hôtel.
Accès : env. 3h de route depuis Timisoara.

Location de skis sur place.

DSC_8868

Un weekend à Cluj

L’accès est facile en avion depuis Bucarest (plusieurs vols par jour), ou par train depuis Timisoara.

À partir d’un hôtel**** (ou autre), nous vous propons un week- end à la carte: visite guidée de la ville, une liste de bonnes adresses (restaurants, musées, vinothèques, Cluj by night, etc…).

Et si nécessaire, location de voiture ou excursion avec chauffeur: il y a tant à visiter dans un rayon d’1h30 de Cluj: la famuse saline de Turda, quelques recoins pleins de charme, les gorges de Turda, des villages hongrois…

Plein d’idées chaleureuses pour un weekend d’hiver… mais valables toute l’année !

À partir de 2 jours. Hébergement : hôtel****

Autres destinations à la carte: Timisoara, Budapest, Lviv, Kiev

DSC_9945a

Bain de nature et gastronomie en Pays Sicule

À l’est de la Transylvanie s’étend le pays des Sicules (Székelyföld), peuple magyar connu pour sa forte personnalité, fier de sa culture et de ses traditions. Autour de leur vieux moulin et de leur ferme, nos amis proposent des chambres d’hôtes aménagées dans de vieilles maisons en bois et surtout une table d’hôtes d’exception.

 

Puisant intelligemment dans le riche répertoire de la cuisine traditionnelle de la région, vos hôtes vous réconfortent au retour de balades dans les profondes forêts des Monts Harghita ou sur les crêtes des Monts Ciuc. Des échappées vivifiantes au coeur d’une nature silencieuse, où l’hiver montre, lui aussi, une puissante personnalité: cette région est la plus froide de Roumanie, ce qui garantit un enneigement fiable.

 

Sur demande, balades en traîneau avec pique-nique bûcheron en forêt, auprès d’un feu.

 

À partir de 3 jours. Hébergement: chambres d’hôtes à la ferme. Accès: 5h de route depuis Bucarest. Entre 4 et 5h de train.

Ski de montagne

Avec des guides de montagne qualifiés et disposant d’une solide expérience dans les massifs du monde entier, les montagnards affûtés peuvent rêver d’un raid à skis dans les Carpates de Brasov, dans les Monts Cindrel, le massif de Rodna ou dans les Monts Hasmas.

À partir de 3 jours. De 1 à 5 personnes. Bonne condition physique, bon niveau à skis (hors pistes) Hébergement: hôtel, chambres d’hôtes

Les passionnés de ski de piste, ne nous trouveront pas d’une grande utilité: il est si facile aujourd’hui de choisir et réserver sur internet. Tout au plus pouvons-nous conseiller des lieux que nous aimons bien: Semenic dans le Banat, Paltinis près de Sibiu, Pamporovo en Bulgarie, Borsa en Maramures…

Nous préférons éviter la cohue.