Les Monts Apuseni

Isolés au milieu et à l’ouest du pays, les monts Apuseni apparaissent sur la carte comme un gros pavé de montagnes qui dérive vers l’occident et semble vouloir se faire oublier entre les collines de Transylvanie et la Hongrie.

Immensités sauvages et canyons

Eloigné de tout et dépourvu d’habitat permanent, le coeur du massif est une vaste mosaïque de calcaire, de pâturages et de forêts insondables. Ici que se dévoilent les entrailles de la montagne : la houle des sapins vient butter sur des canyons, des effondrements gigantesques comme les Citadelles de Ponor, des dolines ainsi qu’une multitude de gouffres.

8

Une civilisation montagnarde unique en Europe

Sans transition, cet océan de sapins et de calcaire fait place à une montagne façonnée et adoucie par le travail millénaire de l’homme : c’est le crâng, une sorte de bocage des montagnes, un paysage unique, qui est le biotope d’une vieille civilisaIon roumaine, celle des Mol qui vivent d’élevage et de la forêt. Jusque vers 1300 m et sur des dizaines de km, s’égrènent des milliers de fermes isolées, groupées en petits hameaux ou éparpillées entre des morceaux de forêt et des prairies. Beaucoup sont encore inaccessibles autrement qu’à pied. Comme ailleurs, les mutaIons de la société condamnent les Mol à quitter leur terre.

Des montagnes qui se méritent !

Ces montagnes se tiennent à l’abri des regards et cultivent l’art du secret. On peut essayer de les visiter par la route, mais c’est frustrant car l’esprit de ce pays n’est pas dans l’asphalte, il est ailleurs: il s’offre avant tout à ceux qui vont à pied à sa rencontre. L’effort est largement récompensé par le spectacle d’une mosaïque de paysages parfois doux parfois sévères, où des roches d’origine volcanique voisinent avec de gros paquets de calcaire.

2

Lisières et contreforts : Oradea, Cluj, Alba Iulia...

En 1990, Oradea a pu renouer avec sa mission historique de carrefour. La ville est à la fois porte grande ouverte vers l’ouest, sentinelle adossée au Carpates, clé des routes qui mènent vers Cluj et la Transylvanie. Oradea est une des plus belles villes de cette région d’Europe, pourvue d’un magnifique palais baroque et, surtout, offrant au promeneur ce centre éblouissant où l’on croise presque à chaque rue les splendeurs du style sécession, parfois côtoyés d’immeubles néo-classiques ou néo-baroques. Posés entre deux mondes, les monts Apuseni offrent leur versant oriental à la Transylvanie et, notamment, à de belles villes comme Alba Iulia et Cluj-Napoca.

Notre offre dans les Monts Apuseni et autour

  • Evidemment, des randonnées sur mesure, de tous niveaux, en toutes saisons, itinérantes ou à parIr de chambres d’hôtes ou d’hôtel. C’est la spécialité de notre équipe locale

  • Un compromis autotour et balade à pied

  • Des weekends à Oradea

  • Weekends autotour dans la région de Cluj, sur les contreforts des Monts Apuseni. Accès facile en avion depuis Bucarest. Formule en hôtel. Avec locaIon de voiture.

Apuseni pratique

Accès

Par la route :

Par train :

Par avion :

Se loger

Hôtels et chambres d’hôtes

Notre équipe vous propose aussi un choix d’hôtels et de chambres d’hôtes.

Circuler

Si vous ne venez pas avec votre propre véhicule, nous proposons :
– La location de voiture à l’aéroport ou la gare de Suceava.
– La formule voiture avec chauffeur.